L’Agglo décroche plus de 56 000 €

Pour obtenir son BTS, sa licence ou même son bachelor, point besoin de faire des déplacements onéreux jusqu’à Toulouse ou Montpellier, et d’y louer un studio plein pot… Depuis l’an dernier, Kappa’R (tiers-lieu dédié à la formation de Carcassonne Agglo) abrite un Campus Connecté. « C’est l’accès facilité aux études supérieurs pour les habitants du territoire, mais aussi un moyen de lutte contre l’injustice sociale », déclare Régis Banquet. D’ailleurs, le président de l’Agglo a fait part de son intention de créer de nouveaux bureaux et une troisième salle de cours, à Simon Chassard, secrétaire général de la préfecture de l’Aude. « Votre projet s’inscrit pleinement dans le cadre du plan de relance national présenté récemment par le Premier ministre Jean Castex », lui a indiqué ce dernier, après une visite des lieux, mais aussi des locaux de l’Alpha’R, dédiés à l’accompagnement et l’émulation des entreprises.

L’Etat va donc apporter sa contribution au projet de développement du Campus Connecté, à hauteur de 56 215 €, via la Dotation de soutien à l’investissement local (DSIL). Soulignons que le dossier de Carcassonne Agglo fait partie des 450 retenus sur les mille présentés au niveau régional.

L’an dernier, dix étudiants de 17 à… 56 ans (quatre bacheliers et six salariés ou en réinsertion, souhaitant poursuivre ou reprendre leurs études) ont fréquenté les deux salles de formation. Cette année, ils devraient être une vingtaine, dont certains « planchaient » consciencieusement déjà, pendant la visite de Simon Chassard, en présence de Christian Magro, vice-président de Carcassonne Agglo, délégué aux Prospectives économiques, à l’Innovation et à l’Enseignement supérieur. « Nous espérons accueillir entre 40 et 50 étudiants d’ici trois ans », précisait Régis Banquet.

Les travaux d’agrandissement devraient débuter dans le courant du mois de novembre, pour une durée estimée à deux-trois mois.