CitésLab : coup de pouce aux chefs et futurs chefs d’entreprise des quartiers

  • CitésLab : coup de pouce aux chefs et futurs chefs d’entreprise des quartiers

 

 

 

Déjà propriétaire d’un wine-truck (bar à vin itinérant), ou d’un salon de tatouage, fleuriste ou bien sophrologue, … Futur propriétaire d’un hammam, ou d’une droguerie écologique… les quartiers prioritaires de la ville*, les quartiers de veille active** et le milieu rural aussi regorgent de chefs ou futurs chefs d’entreprise qui ne manquent ni d’idées, ni d’énergie, ni de talents.

Les « Trophées Citéslab » ont permis d’en récompenser quelques-uns. Organisés par Carcassonne Agglo et BPI France, ils permettent de les accompagner, pérenniser ou développer avec eux leurs projets. Pour cette 2e édition, les membres du jury ont dû départager les vingt candidats retenus dans un premier temps et n’en retenir que huit : quatre déjà installés et quatre porteurs de projet.

Les lauréats de l’édition 2021 sont

  • Dans la catégorie « Entrepreneur en activité » :

1er, Gabriel Robin : caviste bar à vin itinérant, animations et dégustation (prix : 2 000 €), 2e, Nune Ter-Grigorian : institut high-tech pour dames située au square Gambetta (prix : 1 500 €), 3e, Solène Jany : salon de tatouage en Bastide (prix : 1 000 €), 4e, Martine Ribo-Puig : sophrologue (prix : 500 euros).

  • Dans la catégorie « Entrepreneur en devenir » :

1er, Cindy Penez : projet de création d’une droguerie écologique en Bastide en 2022 (prix : 1 500 €), 2e, Laura Froment : création d’un plants truck (prix : 1 000 €), 3e, Samira Amali : ouverture d’un restaurant cuisine traditionnelle française et marocaine en Bastide (prix : 550 €), 4e, Myriam Kouider : ouverture d’un salon esthétique sociologique à tendance orientale (prix : 450 €).

« Grâce à ce prix, je vais pouvoir améliorer mon camion », souligne Gabriel Robin, le caviste itinérant. « Merci d'avoir cru en mon projet », reconnaît Ségolène Jany, la jeune tatoueuse. D'utilité sociale, ce concours permet d'accompagner les initiatives entrepreneuriales certes, mais aussi et surtout de mettre en exergue l'incroyable diversité, l'énergie folle et les nombreux talents dont regorgent ces quartiers.
Outre l’aide financière des trophées, le dispositif Citéslab, porté par Carcassonne Agglo avec l'appui de la CCI, la CMA, Pôle Emploi, la MLOA, la Ville, la Région…, est aussi destiné à accompagner les chefs d’entreprises ou porteurs de projets dans toutes leurs démarches (immatriculation administrative, comptabilité…). C’est aussi un moyen de créer de l’emploi et de l’activité économique dans ces quartiers.

Et qui sait si, à l’image de Hanane Essabbahi, l’an dernier, l’un (ou plusieurs) lauréat(s) 2021 ne se qualifiera pas pour la finale du concours national « Talents de cités » ? 

*(QPV : La Conte/Ozanam, Fleming/La Reille, le Viguier/St-Jacques, Grazailles et Bastide/Pont-Vieux)

** (QVA : l’Aiguille à Trèbes et la cité Espérance à Berriac)