Dix contrats Bourgs-Centres signés avec la Région Occitanie

  • Dix contrats Bourgs-Centres signés avec la Région Occitanie
  • Vendredi 7 février 2020

 

 

 

Convaincue « qu’une Région forte, c’est d’abord une Région forte de territoires connectés, aménagés, équipés », la présidente d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga s’est engagée à accompagner les communes dans leur développement, à travers les contrats Bourgs-Centres (*) notamment, en étroite collaboration avec les acteurs du territoire.

Vendredi dernier 7 février, la vice-présidente Florence Brutus et la conseillère régionale Hélène Giral représentaient Carole Delga, pour signer de nouveaux contrats de ce type avec les maires ou adjoints de pas moins de dix communes que Carcassonne Agglo a accompagnées jusqu’au bout dans leurs démarches. Des communes jouant toutes un rôle de centralité sur leur territoire : Alzonne, Capendu, Caunes-Minervois, Conques-sur-Orbiel, Peyriac-Minervois, Pezens, Rieux-Minervois, Trèbes, Villegailhenc et Villemoustaussou.

« Parce que chaque village a ses propres projets en matières de développement économique, agricole, touristique, d’accessibilité aux services publics, d’amélioration du cadre de vie, de valorisation du patrimoine, de soutien aux commerces locaux, en matières de transports et mobilité, de transition énergétique, de croissance verte aussi…, ou encore parce qu’aucun bourg-centre ne ressemble à un autre, nous devons faire du sur-mesure pour les accompagner », ont expliqué les deux conseillères régionales.

Ces contrats ont vocation à soutenir l’attractivité des petites villes, bourgs ruraux et péri-urbains en agissant sur leur dynamisation ou leur revitalisation, avec l’objectif d’anticiper l’arrivée de nouvelles populations par exemple.

La Région et ses partenaires – services de l’Etat, Etablissement Public Foncier (EPF) d’Occitanie, Département, CAUE notamment… – mobilisent l’ingénierie et les ressources financières dont ces communes ont besoin pour faire face à ces enjeux de développement.

« Plus que le côté financier, ces contrats permettent aux communes et à l’Agglo de dessiner le territoire de demain », a souligné le président de l’intercommunalité, Régis Banquet.

 

  • (*) Les Bourgs-Centres sont les communes qualifiées de Pôles de services intermédiaires ou supérieurs par l’INSEE ; les communes Pôles de services de proximité de plus de 1 500 habitants qui, par leurs offres de services (équipements, commerces…), remplissent également un rôle de centralité pour leur bassin de vie ; les communes Pôles de services de proximité de moins de 1 500 habitants, anciennement chefs-lieux de canton.