Fabrique des Arts de l’Agglo - Rentrée sans fausses notes …

  • Le carillon de la Fabrique des Arts de Carcassonne Agglo a sonné, lundi 16 septembre, pour 1600 élèves.
  • Retour en images de la rentrée à la Fabrique des Arts de Carcassonne Agglo.

 


A la différence près que ce n’est pas avec un cartable sur le dos mais avec une guitare, une contre-basse et autres instruments ou matériel, dans leur étui que les enfants se pressent aux portes de l’établissement depuis le début de la semaine. Il en sera ainsi jusqu’à samedi. Mais c’est bien mercredi, jour où ils n’ont pas école justement, que la majorité d’entre eux ont effectué leur rentrée à ce que l’on appelait jadis l’école de musique ou l’école de dessin.

Sauf que l’on n’apprend pas que le solfège et que les arts plastiques ici. On y fait aussi ses premiers pas de danse et/ou ses premiers pas sur les planches.

Les premières notes, plus ou moins justes, du « Clair de la lune » que l’on perçoit sortent d’une flûte traversière ou sont encore tapées sur les touches d’un piano mis à la disposition des élèves (comme la plupart des instruments, les plus imposants notamment). Pour autant, « la Fabrique des Arts n’est pas un lieu réservé à une élite. Il faut démystifier ce côté-là. On y forme tout le monde », insiste Florent Mamet, le directeur.

L’enseignement artistique a pris une toute nouvelle dimension lors de la prise de compétence par Carcassonne Agglo, pour donner aux écoles municipales de musique et de dessin une dimension intercommunale, la structure n’a cessé pourtant de prendre de nouvelles dimensions.

 

 

Abrité depuis 2012 dans un bâtiment en forme de piano (plus visible du ciel), le Conservatoire de Carcassonne Agglo bénéficie d’un Rayonnement Départemental depuis près de deux ans. Reconnu comme tel par le ministère de la Culture, il est apte à former des pré-professionnels. Julien Garros fut le premier à y obtenir un DEM (Diplôme d’études musicales). Depuis, Victor Prost et Clara Mattiello ont décroché un DEC (Diplôme d’études chorégraphiques). Les premiers DEP (Diplômes d’études théâtrales) devraient suivre. Ces Premiers Prix du Conservatoire permettent aux lauréats de rentrer dans l’enseignement supérieur spécialisé, s’ils le souhaitent.

Clément qui tire ses premiers traits sur sa planche à dessin, n’en est pas encore là.

Sur les 1600 inscrits cette année, près de 1000 le sont en cours de musique, 250 environ en cours de danse, quasiment 120 en cours de théâtre et quelques 320 en arts plastiques. Une bonne partie des 60 enseignants de la Fabrique des Arts donnent le « la » cette semaine. Le do, le ré, le mi... suivront tout naturellement. Jusqu’au sol, pour peut-être atteindre les plafonds.

La structure de Carcassonne Agglo accueille des amateurs de tous âges. De 7 à 77 ans, comme il est coutume de dire (de 3 à 80 ans en réalité). A noter encore que 1200 élèves des écoles primaires du territoire bénéficieront de l’intervention des professeurs de musique et d’arts plastiques directement dans leurs propres classes, pour les sensibiliser aux pratiques artistiques et peut-être bien les inciter à s’inscrire, à leur tour, à la Fabrique des Arts.

  • (*) Les 30 étudiants de la classe « prépa aux écoles supérieures d’art », ont quant à eux effectué leur rentrée début septembre.