Fabrique Des Arts : Les examens c'est parti !

La saison des examens de musique débutera en février au Conservatoire

Pour offrir un aperçu des coulisses de ces épreuves, voici un petit décryptage des examens.

 

 

Une étape cruciale

Incontournable tant pour les élèves que pour l'équipe pédagogique, l'examen de fin de cycle valide l'ensemble des acquisitions et compétences propres à chaque cycle. Le contenu des épreuves est minutieusement préparé en amont, avec une présentation devant un jury compétent.

Sélection des candidats

La convocation à l'examen n'est pas automatique. Les professeurs, en fin de chaque cycle, sélectionnent les élèves dont les acquisitions sont jugées suffisantes. Cette décision vise le passage au cycle supérieur ou la validation de l'apprentissage (intercycle).

 

Préparation des élèves

Les élèves se préparent spécifiquement à ces épreuves avec leur enseignant et l’accompagnateur, qui joue un rôle essentiel pour instaurer un échange musical, et affiner leurs qualités d’écoute. Des répétitions supplémentaires, au-delà des pratiques habituelles, peuvent être organisées pour une préparation optimale. A partir du troisième cycle, les élèves doivent présenter un projet artistique, permettant l'affirmation de leurs goûts et choix esthétiques.

 

Les critères d’appréciation du jury

Le jury évalue les élèves selon les objectifs des cycles, incluant les qualités d’interprétation, les compétences techniques, l’expression artistique, l’autonomie dans la pratique…

 

L’organisation des examens, une coordination essentielle

L'organisation des examens mobilise divers intervenants. En premier lieu, les enseignants jouent un rôle crucial, de la sélection des élèves à leur accompagnement. Les coordinateurs des départements pédagogiques interviennent également, définissant l'ordre de passage, en collaboration avec d'autres conservatoires des réseaux ROA (Réseau Ouest-Audois) et ROM (Réseau Occitanie Méditerranée) pour la classe prépa du département MUSAC (musiques actuelles) pour planifier les lieux des examens en fonction des instruments et des niveaux. À titre d'exemple, cette année le Diplôme national d’études de musique (DNEM) en musiques actuelles se déroulera à Carcassonne, rassemblant les élèves des conservatoires du réseau ROM (Alès, Béziers, Carcassonne, Montpellier, Narbonne, Nîmes et Perpignan).

 

La vie scolaire est également impliquée, réservant les salles, convoquant le jury ou préparant le dossier de chaque candidat… Le coordinateur administratif des examens s'occupe de la réalisation des formulaires, vérifie minutieusement les candidatures et envoie les convocations aux élèves. Les techniciens planifient les besoins en matériel (pupitres, instruments, micros…) et assurent la gestion des lumières et du son, garantissant une organisation sereine des examens. Après le passage de chaque élève, le jury délibère en se basant sur la performance du jour et le dossier de suivi de l'élève. Les résultats sont rapidement annoncés pour éviter d'imposer une attente prolongée aux candidats et sont affichés dans le hall du Conservatoire.

Un diplôme est remis à chaque fin de cycle, allant de l’attestation de fin de premier cycle au DNEM en fin de classe préparatoire, ouvrant l’accès à l’enseignement supérieur.

 

Ouverture au public

Bien que les examens soient publics, ils restent réservés aux familles pour préserver leur caractère pédagogique.

 

Prochains examens

  • Inter cycles cuivres : les 7 fév. et 20 mars
  • Danse : les 27 et 30 mars
  • Instruments bois : le 30 mars

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fabrique des Arts

À découvrir également

    • Préparation concours de la classe préparatoire

      Avec Alexandre Suné

      Lire la suite