Le Centre Social de Trèbes à l’école, à la rentrée

  • Le Centre Social de Trèbes à l’école, à la rentrée
  • Des services du Centre Social seront bientôt rassemblés dans une partie des locaux de l'ancienne école primaire du quartier de l'Aiguille
  • Retour sur la présentation du projet et des travaux du 17 juillet 2019

 

 

En 2018, deux événements dramatiques ont lourdement touché la Ville de Trèbes. D’abord, en termes de ce qu’il y a de plus cher : les vies humaines. Quatre personnes ont été tuées lors de l’attentat du 23 mars, au "Super U"; six autres sont décédées lors des inondations du 15 octobre. Ensuite, matériellement. Le bilan est colossal aussi.

Les anciens locaux du Centre Social (CS) de la commune, rue de Lalande, par exemple, font partie des nombreux bâtiments, publics et privés, ravagés par les eaux en furie. Les dégâts sont tels qu’une injonction de l’Etat interdit de réinvestir les lieux.

Depuis la catastrophe, le Centre Social poursuit ses activités toujours du mieux que possible, mais sur plusieurs endroits à la fois : rue Pierre-Curie, dans les locaux de l’Accueil de loisirs Ados (Adoland) d’une part ; près de l’ancien stade, dans les murs de la Maison des Associations et de la Famille de l’autre. Ce qui nuit à la lisibilité de ses actions et qui complique l’accès de certains habitants aux divers services.

Connaissant le rôle primordial que tient le Centre Social de Trèbes, il est apparu essentiel d’investir un lieu identifié, regroupant l’ensemble des services. Afin, aussi, d’engager une dynamique de participation et d’implication de la population.

C’est pourquoi, grâce à l'aide de Carcassonne Agglo solidarité – CIAS, de la municipalité de Trèbes et de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) de l'Aude, et afin d'être à nouveau au plus près de la population, la majorité des services du Centre Social seront bientôt rassemblés dans une partie des locaux de l'ancienne école primaire du quartier de l'Aiguille, rue Picardie.

Dotés d'un Accueil digne de ce nom, les lieux abriteront le Point Info Jeunesse, la Médiation Sociale, l'Espace Insertion Professionnelle et Habitat, l'Espace Parents (avec des permanences de la Maison des Associations et de la Famille) et l'Espace Loisirs Jeunesse/Aiguille (antenne de l'Accueil de Loisirs ado et pré-ado).

Mercredi 17 juillet, le président de Carcassonne Agglo, Régis Banquet, le Directeur Général  de Carcassonne Agglo Solidarité - CIAS, Eric Peilhe,  le Directeur du pôle Cohésion Sociale, Pierre Ferrier, le Maire de Trèbes, Vice-président de Carcassonne Agglo, Eric Ménassi, le directeur du Centre Social, Mourad El Bitaoui, et son adjoint Bruno Iglesias, ont constaté l’avancement des travaux, qui devraient être terminés fin septembre.

Les participations de Carcassonne Agglo et de la Ville de Trèbes au réaménagement du Centre social (d'un coût total de 104 000 €, avec une aide à l'investissement de la CAF de 80 000 €) est une preuve irréfutable de la volonté des élus ne pas se décourager face aux pires événements, mais de faire face et de se relever au contraire. D'ailleurs, le maire, en parlant de sa commune, préfère employer l'expression de "ville courage" plutôt que celle de "ville martyre", utilisée par un journaliste de télévision après les deux événements dramatiques de mars et octobre 2018.

Trèbes poursuit donc sa reconstruction, patiemment, comme  le Centre Social poursuivra ses actions, en octobre prochain, dans de bien meilleures conditions. Ses activités s’inscrivent pleinement dans le projet de la Direction Cohésion Sociale, l’une des trois directions d’intervention du CIAS.

Pour cela, le Centre Social de Trèbes dispose d'un budget annuel de 296 000 €, avec un soutien financier de la CAF de l'Aude à hauteur de 90 000 € (une prestation de service de 67 500 € pour l'animation globale et 22 500 € pour l'Animation Collective Famille).