Le Pôle d’Echange Multimodal annoncé en gare de Carcassonne

  • Le Pôle d’Echange Multimodal  annoncé en gare de Carcassonne

 

 

 

Autorité organisatrice de la mobilité, au même titre que la Région Occitanie, et soucieuse d’un aménagement harmonieux de son territoire, Carcassonne Agglo a pour projet la création d’un Pôle d’Echange Multimodal (PEM).

L’enjeu est de faciliter les déplacements, de construire une mobilité durable qui préserve l’environnement (transports collectifs, transports doux : piétons, vélos…).

Ce PEM de 3e-4e génération, intégrant un volet commerces et services aux usagers, les partenaires le conçoivent aussi comme un lieu de vie, répondant aux besoins des habitants comme des touristes, et intégré à son environnement urbain, à la gare de Carcassonne.

C’est l’endroit stratégique idéal, dans une ville située entre Toulouse et Montpellier, en plein centre de la nouvelle Région Occitanie. La gare, au cœur même de cette ville-centre, est un nœud privilégié d’articulation de toutes les formes de transports. Elle voit passer plus de 800 000 usagers par an, pendant que 4 000 bateaux naviguent sur le Canal du Midi…

Le projet est sur de bons rails. Les différents partenaires (Carcassonne Agglo, La Région, la ville de Carcassonne, Le Département, L’Etat, La Banque des Territoires, Caisse des Dépôts, VNF, SNCF Immobilier, Gares & Connexions SNCF) ont signé un protocole d’intention il y a un an, presque jour pour jour. Ce protocole définit les engagements de chacun  dans les futures étapes du projet.  Les membres des comités technique et de pilotage se sont déjà réunis à plusieurs reprises.

L’heure est maintenant venue de passer aux études de programmation et d’aménagement, de libération et d’optimisation du foncier SNCF. D’un coût estimé à plus de 53 000 euros, cette dernière, financée à 25% par l’Agglo, débutera le 1er septembre pour une durée de six mois, et sera confiée à une équipe pluridisciplinaire qui aura pour mission de définir un projet d’aménagement et ses conditions de réalisation.

  • Les travaux proprement dit devraient commencer début 2021.