Secteur de la gare : les usagers acteurs de la future transformation

  • Secteur de la gare : les usagers acteurs de la future transformation
  • La matinée du jeudi 21 novembre 2019

 

 

 

Les enjeux croissants en matière de déplacements impliquent de repenser le fonctionnement et l’organisation de la gare de Carcassonne. Soucieux d’un aménagement harmonieux, Carcassonne Agglo et l’ensemble de ses partenaires (l’Etat, la Région, le Département, la Ville, la SNCF et VNF notamment) ont engagé une étude de programmation et d’aménagements portant sur la transformation du secteur en véritable Pôle d’Echanges Multimodal (PEM).

Le premier enjeu est de faciliter une mobilité qui préserve l’environnement (transports collectifs, déplacements à pied, à vélo…). Mais ce PEM de 3e-4e génération, intègre aussi un volet commerces et services aux usagers… Le projet est assurément sur de bons rails, mais, comme tous, mérite sans doute d’être peaufiné.

L’Agglo a souhaité le mener en totale concertation avec les premiers concernés. La parole leur était donnée ce jeudi, de 7 h à 13 h. Le directeur d’agence Julien Mithieux et ses collègues du bureau d’architecture et d’urbanisme INterland,  des employés du service Aménagement et développement et de la direction de la Mobilité de l’Agglo recueillaient leurs avis.

Animer davantage le port du Canal, créer un petit bistrot comme le buffet disparu dans la gare, développer les pistes cyclables, retrouver du lien entre gare et centre-ville, prolonger les aménagements effectués entre le boulevard Omer-Sarraut et le pont Marengo, mettre des bancs pour attendre le bus de Quillan… Voilà autant de suggestions évoquées, scrupuleusement prises en compte par le vice-président, délégué aux transports, Michel Proust, heureux d’entendre, de la voix d’un participant à l’atelier d’expression, que l’Agglo avait pris là une « heureuse initiative ».

L’usager partait prendre son train en provenance de Narbonne et à destination de Toulouse. D’autres lui succédaient sur le parvis de la gare. « A 10 h, une centaine de personnes ont déjà fait part de leurs avis et la moitié est venue spécialement pour le donner : des défenseurs de la ligne SNCF Carcassonne-Quillan, des cyclotouristes... Cela nous encourage, cela nous conforte dans notre démarche de création d’un PEM », affirmait Michel Proust, avant de prendre note de nouvelles remarques et suggestions…

 

Retour en images sur cette matinée de participation portant sur le PEM