Une transition écologique bien engagée !

  • Une transition écologique bien engagée !
  • Visite d'Emmanuelle Wargon, secrétaire d'état auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire à Carcassonne. 
  • Le lundi 28 octobre 2019

 

 

C’est par un « grand bravo » à l’adresse de Régis Banquet, président de Carcassonne Agglo, qu’Emmanuelle Wargon a conclu sa visite à la Maison de l’innovation, du numérique et de l’entrepreneuriat ce lundi (AlphaR). La secrétaire d’Etat auprès de la ministre à la Transition écologique et solidaire s’est dite « particulièrement émue en constatant le travail déjà effectué après les dramatiques inondations du 15 octobre 2018 et mesuré la qualité des projets de reconstruction à Couffoulens, Trèbes et Villegailhenc notammentVous êtes dans la résilience, qui est le maître-mot du Contrat de transition écologique (CTE) que je suis venue signer aujourd’hui ».

La résilience, c’est la capacité d’un être humain affecté par un traumatisme à prendre acte de l’événement et à se reconstruire.

« Nous souhaitons faire de l’Agglo le territoire de demain, en développant toujours son attractivité. Le CTE nous permet de fédérer l’ensemble des acteurs pour y parvenir », a répondu Régis Banquet, s’adressant à la secrétaire d’Etat.

Entre 150 et 200 maisons situées en zones inondables seront détruites (leurs propriétaires bénéficieront du fonds Garnier pour reconstruire ailleurs). Des études sont menées pour traiter, recycler, valoriser les gravats, pour construire des gabions ou renforcer des digues par exemple.

A Couffoulens, au confluent de l’Aude et du Lauquet, dix-huit habitations de la partie basse du village sont concernées. « Les travaux de démolition débuteront dans un mois. Nous construirons dans la foulée un éco-quartier sur les hauteurs de la commune, où seront relogés les sinistrés. Sans l’accompagnement de l’Agglo et sans les aides de l’Etat, nous n’aurions jamais pu monter ce projet », a indiqué le maire de Couffoulens Jean-Régis Guichou. Dans le cadre du CTE, l‘Etat a entièrement financé les études de recomposition urbaine.

Claude Lacube,  pour la mairie du Val-de-Dagne (nouvelle commune, née de la fusion de Montlaur et Pradelles en Val), a précisé à Emmanuelle Wargon comment il luttait contre la friche agricole, autre exemple de résilience, en accueillant toute une famille d’origine italienne sur des terres récemment dévorées par les flammes. Les Antonini père et fils, entrepreneurs plein de réussite sont à la fois éleveurs de bufflonnes, producteurs de céréales anciennes et de mozzarella, restaurateurs ...

Autre exemple d’efforts en matière de transition écologique, menés, ceux-là, par la direction du centre hospitalier de Carcassonne : l’installation de panneaux photovoltaïques sur le parking (avec l’aide du Syaden), le traitement des déchets par méthanisation, le recyclage de l’eau de dialyse et le projet de construction d’un théâtre de verdure …

Emmanuelle Wargon, Régis Banquet et Sophie Elizeon, préfète de l’Aude, pouvaient alors officiellement signer le Contrat d’une Transition Ecologique décidément bien engagée, avant de conclure la journée par une visite du Covaldem (chargé de la collecte et de la valorisation des déchets ménagers dans l’Aude).

 

Retour en images sur la visite et la signature du Contrat de Transition Écologique

 

 

Visionnez la vidéo de l'arrivée d'Emmanuelle Wargon à l'Alpha'R