Fluicity : une appli pour dialoguer directement avec les élus

Les habitants de l’agglo disposent désormais d’une plateforme de participation citoyenne du nom de « Fluicity ». Depuis son smartphone ou son ordinateur, il est possible d’interroger un élu, de proposer un projet ou de répondre à des sondages. Un outil pour établir la confiance avec le citoyen.

La démocratie, mais aussi le lien entre les citoyens et les élus, donnent des signes de faiblesse chaque jour davantage. Les taux d’abstention, lors des derniers suffrages, traduisent, dans les chiffres, ce malaise profond et la nécessité de rétablir le dialogue. Conscient de l’importance de relever ce défi, le président de Carcassonne Agglo, Régis Banquet a décidé de mettre l’accent sur une nouvelle forme de dialogue au travers d’une application mobile baptisée Fluicity. Un outil moderne et simple d’utilisation, permettant au citoyen de co-participer à l’action publique et de faire entendre sa voix, à tout moment, durant le mandat.

  • Démocratie connectée 


Les élus de Carcassonne Agglo, leur président en tête, souhaitent que leur politique soit bien ancrée dans le réel. Et pour faire de cette nécessaire proximité une réalité, internet et les Civic Tech comme l’application mobile Fluicity vont favoriser le dialogue entre élus et citoyens. Une démocratie participative, version 2.0, plébiscitée par une majorité de Français.

  • Smart territoire 


Carcassonne Agglo a choisi de prendre pleinement part à la révolution numérique : installation de la fibre optique, espace de co-working, maison de l’innovation, Fluicity, sont les premières pierres du nouveau territoire intelligent, un « smart territoire ». L’enjeu est de maîtriser et d’exploiter les données d’un secteur géographique, pour créer de l’activité à l’image de ce que réalise déjà la ville de Dijon, labellisée « ville internet ».

  • Participation intelligente


Fluicity joue ce que l’on peut appeler le rôle de tiers de confiance entre le citoyen et l’élu. Un espace indépendant, neutre et expert du numérique, avec ses propres règles, qui s’imposent aux citoyens mais aussi aux élus. Dans les premières villes utilisatrices de la plateforme, ce sont plutôt des jeunes, actifs, ultra-connectés, faisant partie de cette majorité silencieuse, qui a saisi cette nouvelle opportunité. Cet outil permet de stimuler la participation et donc l’expression citoyenne, bien au-delà des outils existants (site internet, réunions...) souvent perçus par les citoyens comme trop institutionnels. Le citoyen redevient acteur.

  • Appli à plusieurs entrées 


La plateforme offre différents modes de participation, basés sur la transparence. En s’inscrivant, le citoyen a accès à un fil d’actualités, des sondages sécurisés. Il peut consulter les documents liés aux projets et budgets. Sur ce point, la révision du Scot (Schéma de Cohérence Territoriale) est l’un des premiers sujets qui sera soumis aux citoyens, au travers de la présentation de documents, de sondages et d’échanges d’idées. Un exemple concret d’une vraie co-construction.

  • Réalisations concrètes 


Les citoyens ont souvent le sentiment que la réalité de leur vie et que leurs propositions ne sont pas prises en compte par les politiques. Fluicity leur permet de faire des suggestions auprès de la personne référente de la collectivité et d’avoir une réponse rapide. La prise en compte de la réalité est quasi immédiate. Par ailleurs, de nombreuses idées citoyennes ont débouché sur une réalisation dans les territoires utilisateurs du système. On a vu ainsi se créer des pistes cyclables, des jardins partagés, des offres d’accueils de loisirs ou encore des dispositifs d’économies d’énergies...

  • Combien de villes ou d’agglos ont déjà adhéré ? 


On est déjà présent dans une quarantaine de territoires. On a obtenu des résultats concrets en touchant jusqu’à 10% de la population d’une commune en un an. On a généré des milliers d’avis et une trentaine de réalisations ont vu le jour sur le terrain.

Interview

« Créer un smart territoire »

Régis Banquet, Président de Carcassonne Agglo explique comment la collectivité prend le virage de la révolution numérique.


  • Pourquoi l’agglo est en première ligne sur le numérique ? 


Le numérique fait partie de nos vies. Nous nous sommes saisis de cette révolution afin de faire évoluer l’agglo. On se positionne comme un « smart territoire ». L’innovation aide à améliorer notre quotidien, à développer l’attractivité économique, à agir pour l’environnement mais aussi à renforcer le lien avec les citoyens.

  • Comment se concrétise cette politique ? 

On accompagne, par exemple, le déploiement du Très-Haut- Débit. Nous allons plus loin en connectant les entreprises à de l’Ultra- Haut-Débit. L’ouverture du Pôle Numérique va conforter notre accompagnement. On va aussi concrètement limiter le gaspillage de l’eau grâce à des compteurs repérant les fuites.

  • Pourquoi avoir opté pour Fluicity ? 

Fluicity concrétise notre volonté de faciliter les échanges avec les citoyens. Je souhaite mener une politique construite avec les habitants et prenant en compte leurs attentes. Cet outil va nous permettre de récréer du lien entre la collectivité et les citoyens : ils pourront donner leur avis à tout moment.