Les crèches : une offre sur mesure avec l’Agglo

Trouver un moyen de garde pour son enfant n’est pas, pour de nombreux parents, une mince affaire. Une bonne raison pour que les élus de Carcassonne Agglo Solidarité (CIAS) fassent de la petite enfance une des priorités de leur action sociale !



 Une offre pour tous

Pour Régis Banquet et Daniel Iché, «Derrière la question de la garde des tout-petits se trouve la volonté d’offrir un service public de qualité à tous les habitants.» Ils soulignent d’abord la question de l’égalité des territoires et la  bonne répartition de leurs 14 établissements d’accueils :

«Urbain, rural et quartier prioritaire, nous avons des crèches sur toute l’agglo ! Pour le rural nous privilégions par exemple l’ouverture de micro-crèches.»

Soucieuse d’accompagner au mieux les familles, Carcassonne Agglo  propose également plusieurs formes d’accueils : micro-crèches,   crèches collectives, halte-garderie mais aussi un service d’accueil familial ; cela permet de toujours trouver une offre de garde. « Même si les places en crèches sont limitées, l’essentiel est que les familles repartent toujours avec une solution d’accueil pour leur enfant.» explique Daniel Iché, Vice-Président délégué à la Solidarité. 

 Un encadrement de qualité

Avec sa capacité d’accueil de 438 places, le CIAS accueille chaque année plus de 1200 enfants (certains petits ne viennent à la crèche qu’un jour ou deux) âgés  de 2 mois et demi à 3 ans.

Les 190 agents de l’agglo qui travaillent auprès des tout-petits ne sont donc pas de trop. «Directeur, puériculteur, éducateur de jeunes enfants, infirmier, auxiliaire, assistant d’accueil,  mais aussi psychologue spécialisé presque tous les métiers de la petite enfance sont présents au sein de nos structures» détaille Daniel Iché. Avec chacun leurs connaissances, ces agents formés permettent à l’agglo d’offrir un service de qualité, pensé pour les besoins des enfants.            

Des projets adaptés

L’objectif principal de ces lieux d’accueil reste le bien-être des enfants. Et pour les élus de l’Agglo, «tout est fait pour construire avec les équipes et les parents, un lieu où l’enfant peut s’épanouir». Il est donc question au sein des crèches de bienveillance, de qualité pédagogique, d’autonomie mais aussi de développement psychomoteur. Soit autant de thèmes qui aident les enfants à grandir et qui les préparent pour l’avenir.

Nouveaux défis

Pour Régis Banquet, Président de Carcassonne Agglo, de nouveaux défis restent encore à relever. Au-delà de la rénovation de certaines structures vieillissantes, il a surtout l’espoir de voir l’État investir dans la création de nouvelles places en crèches « Pour l’égalité des chances, car malheureusement les inégalités entre les enfants de famille défavorisée et de famille aisée se creusent déjà avant la maternelle et accueillir plus d’enfants en crèches serait un premier pas vers l’égalité réelle.»

L’inscription

Les inscriptions peuvent se faire dès le 6ème mois de grossesse. Après dépôt du dossier, les places sont attribuées toute l’année par une Commission.

  • Les infos en plus ! 
  • Le dispositif de paiement en ligne

Depuis plus d’un an, l’Agglo permet aux parents de payer les factures des accueils de loisirs et des crèches en ligne : un service adopté par plus de 56% des familles !

  •  Une crèche aux horaires aménagés

Les crèches de Carcassonne Agglo Solidarité sont habituellement ouvertes de 07h30 à 18h30. Exception faite à la crèche Jeux de Cubes de Montredon qui propose des horaires atypiques allant de 06h à 22h. L’objectif : coller aux contraintes professionnelles de certains parents travaillant notamment dans le domaine de la santé ou du commerce.

  • Un journal pour les parents

Plusieurs fois dans l’année parait «Le journal des Pitchouns», rédigé par l’agglo pour les familles. Il contient l’actualité des structures d’accueils, des conseils des professionnels de la petite enfance, mais aussi des idées de lecture ou d’activités pour les petits.

 Construction

  • Une crèche neuve au Viguier en 2019

Ouverte il y a plus de 40 ans, la crèche du Viguier a aujourd’hui besoin d’un coup de neuf et de travaux d’isolation. Décidés à améliorer ce lieu d’accueil,  les élus de l’Agglo ont alors eu à choisir entre la rénovation de l’existant ou la construction d’un nouvel établissement.

«Les investissements étant proches, nous avons fait le choix de repartir de zéro et d’agrandir ainsi notre capacité d’accueil» explique Daniel Iché, Vice-Président de Carcassonne Agglo. Destinée aux familles de la Malepère, du Sud Carcassonnais et de Carcassonne, la nouvelle crèche du Viguier élira domicile sur un terrain, mis à disposition par la commune, juste à côté de la Fabrique des Arts.

«Nous avons imaginé une crèche nouvelle génération qui s’organise par des ilots de vie où se retrouvent des enfants d’âges différents : cela va faciliter l’intégration et l’épanouissement de nos petits pensionnaires.» souligne l’élu Daniel Iché. Plus de 2 millions d’euros seront investis (soutiens financiers de la CAF, du Département, de  l’Agglo et concours de la ville), dans la construction de cet établissement.