Nous parions sur des déplacements intelligents et respectueux du territoire

Organisés par Carcassonne Agglo et mis en oeuvre par la RTCA, les transports en commun se développent sur notre territoire.

Faire en sorte que le réseau offre une «bonne mobilité» est plus complexe chez nous qu’ailleurs. L’agglo doit en effet prendre en compte le côté atypique du territoire : sa très grande superficie, son fort taux de communes rurales, ses différents types d’usagers ou encore son grand nombre de touristes accueillis chaque année.

Carcassonne Agglo concentre ses efforts sur la qualité de son réseau et sur le développement de son offre. La collectivité a la volonté d’avoir une offre de déplacement qui  «colle» aux attentes des usagers et aux caractéristiques du territoire. 

  • Comprendre les usages

L’Agglo a donc décidé de recueillir la parole des citoyens et d’écouter leurs remarques : usagers et potentiels futurs utilisateurs vont ainsi pouvoir donner leur avis.

Pour Michel Proust, Vice-Président en charge des transports, «l’enquête publique va permettre à l’agglo de développer son offre en direction des salariés et d’adapter le réseau aux besoins des utilisateurs : aller au travail ou à l’école, se rendre à un rendez-vous médical, faire ses courses...».

Pour ce faire, l’Agglo va sonder les usagers dans les bus, écouter les salariés des grandes entreprises et des pôles de travail, distribuer des enquêtes dans les centres commerciaux et organiser des réunions publiques dans les communes. Une fois ces informations recueillies, l’agglo adaptera si nécessaire les trajets, les horaires ou encore les points d’arrêt. Le réseau version 2017 sera effectif pour le mois de Septembre.

  • Une offre pensée pour l’usager

L’enquête publique rentre dans une démarche plus globale. Depuis Septembre 2016, Carcassonne Agglo s’implique déjà pour faire en sorte que son offre de déplacement soit construite à partir des besoins des usagers : tarifs adaptés, arrêt dans toutes les communes et surtout utilisation des nouvelles technologies.

Le site web de la RTCA permet par exemple de calculer son itinéraire et de suivre l’état du trafic. Quant aux dispositifs accrochés aux abris-bus ils nous permettent de connaitre en direct le temps d’attente de notre bus.

  • Une action écocitoyenne

«Si l’agglo s’engage autant dans le développement de son offre de transport c’est aussi parce que nous rentrons dans une démarche de territoire vert.» explique Regis Banquet, Président de Carcassonne Agglo. En clair, si la collectivité s’engage dans le développement des déplacements doux c’est aussi avec l’idée d’en finir avec le «tout-voiture» sur un territoire, où 81% de la population active se déplace en voiture... Un chiffre qui fait réfléchir et réagir. 

Ce changement de pratique ne se fera pas sans l’usage de l’électromobilité. L’Agglo a donc décidé de développer l’utilisation de bus électriques et le déploiement de bornes de recharges. Les élus de l’Agglo soulignent l’importance de leur engagement en faveur des déplacements doux  : les aires de covoiturages, l’utilisation de bus et la démarche d’électromobilité sont autant de moyens pour eux d’agir en faveur de la planète.

«Personne ne veut voir ses enfants ou ses petits-enfants respirer un air pollué et vivre sur une planète en danger» souligne le Président de l’Agglo Régis Banquet.

  • Le projet qui prend enfin forme

Vingt après les premières discussions autour de la création d’une gare multimodale, l’Agglo relance enfin le projet d’aménagement de la Gare de Carcassonne.

Soutenue par la Région et accompagnée par le Département et la Ville, Carcassonne Agglo entend faire de la gare un pôle d’échanges multimodal... Sur un même site, il serait ainsi possible aux voyageurs et aux usagers réguliers de pouvoir accéder aux trains, à des parkings sécurisés, des aires de covoiturages, des bornes de recharges, des parkings vélos, des bus du réseau urbain, des autocars, ou encore du transport à la demande.

«Les enjeux sont multiples autour de ce projet structurant» explique  Régis Banquet : nous comptons mieux accueillir les touristes, inciter les audois à utiliser les modes de transport doux et faciliter le déplacement des salariés et des étudiants

Horizon 2022, le territoire de Carcassonne Agglo devrait avoir sa gare multimodale. Un séquençage plus régulier avec la Métropole de Toulouse sera également effectif.  C’est avec ce genre de projet que le territoire va s’inscrire dans le 21ème siècle et s’ouvrir vers l’extérieur.

2 questions à Michel Proust  


Michel Proust Vice-Président en charge des transports

  • L’Agglo lance une enquête publique, pour quelles raisons ?

Nous avons souhaité modifier notre offre de transports afin de mettre en œuvre une offre de transport public la plus efficiente possible et qui s’adresse vraiment à l’ensemble de la population.Nous souhaitons surtout nous adapter pour permettre aux salariés d’aller travailler en bus : pour celà nous avons besoin de recueillir des infos sur leurs pratiques.

L’objectif numéro 2 est de faciliter les déplacements de ceux qui sont déjà usagers : limiter leur temps d’attente, raccourcir les trajets pour les scolaires ou encore modifier les circuits.

  • Les questions de déplacements préoccupent votre collectivité ?

Bien sûr, la mobilité est un service que nous devons assurer à nos habitants : c’est la clé pour accéder  à un emploi, aux loisirs, aux soins ou tout simplement aller rendre visite à ses proches. Nos habitants n’ont pas tous une voiture personnelle : par contrainte financière ou par choix. Nous nous devons d’offrir une solution à ces personnes.

Et puis, d’autres concitoyens peuvent vouloir se déplacer en transports en commun pour faire des économies ou parce qu’ils veulent lutter contre la pollution. Nous voulons  que notre réseau de transports le leur permettre et pour cela, pas d’autres solutions que de les écouter, d’analyser leurs réponses et de s’adapter à leurs besoins...