L'Agglo abrite Simplon

Carcassonne agglo abrite Simplon, véritable école du numérique !

C’est une véritable aubaine pour les personnes de Carcassonne et des communes alentours, étudiants, chercheurs d’emploi…, qui rêvent de devenir développeur web ou même community manager par exemple. Plus besoin d’aller à Toulouse ou à Montpellier aujourd’hui, avec tous les frais et autres inconvénients que cela implique. En effet, depuis trois ans déjà, Carcassonne Agglo abrite Simplon dans les locaux de Kappa’R, l’une de ses Maisons de l’Innovation, du Numérique et de l’entrepreunariat (R’Mine).

Simplon, c’est un réseau de fabriques solidaires et inclusives qui propose des formations gratuites (financées par la Région Occitanie en fait) aux métiers techniques du numérique justement, et qui bénéficie, d’ailleurs, du label « Ecole Régionale du Numérique ».

Pour la promotion 2019-2020, les cours ont pris fin mardi dernier. Les 14 apprenants ont suivi 1 150 heures de formation en presque un an, depuis le 14 octobre dernier exactement, et ont passé 450 heures en entreprises pour un travail en conditions réelles.

 « La formation débouche sur l’obtention d’un diplôme Développeur web et web mobile (DWWM) et la certification Opquast (bonnes pratiques du web) », explique la formatrice, Sandra Guillemin. « C’est le niveau  bac + 2, précise Alexandre Taurisano, formateur.  86% d’entre eux sont décidés à poursuivre leur formation à la CCI,  en alternance. D’autres ont décidé de s’orienter vers la conception et le développement d’applications, un des stagiaires a même décroché un emploi et un autre, encore, a l’intention de créer son autoentreprise. »

« C’est une réelle chance pour les étudiants et les demandeurs d’emploi du bassin carcassonnais de pouvoir accéder à une formation de qualité, sur place, grâce à Carcassonne Agglo qui nous héberge, nous fournit le matériel nécessaire, l’accès à l’indispensable Internet très haut débit, et génère des échanges avec les entreprises, locales et les partenaires, tels que Pôle Emploi, la Mission Locale… », conclut Laurent Darras, chef de projet à Simplon.