La tournée des élus de l'Agglo dans les caves

Début septembre, commençait l’annuelle tournée viticole organisée par le Président de Carcassonne Agglo et André Bonnet, son vice-président à la Viticulture et l’Agriculture. Prévues au moment des vendanges, ces visites sont l’occasion de rencontrer les acteurs des caves et d’entendre leurs besoins.

L’ambition de l’oénotourisme

Pour cette première journée de visite, la délégation d’élus (composée également des maires du territoire) s’est rendue à Arzens et Villesèquelande. D’abord au cœur des Vignobles de Vendéole à Arzens pour découvrir un bâtiment rénové abritant un nouveau chai haut de gamme. Les dirigeants de la cave ont d’autres projets dont la création d’un magasin, de salles pour accueillir des séminaires ou autres manifestations.

« Cela prouve bien que la viticulture est un pilier essentiel de notre économie locale, comme le tourisme. Votre ambition de développer l’œnotourisme est une excellente idée. Nous sommes à vos côtés. Nous le serons encore et toujours dans l’avenir », soulignait Régis Banquet.


Préparer demain ensemble

Direction le Domaine Rose et Paul, à Arzens toujours, pour y rencontrer Gilles Foussat.  Propriétaire de 75 hectares (dont 60 en agriculture biologique), Gilles Foussat détaille la devise de la maison : « Commercialiser ce que l’on produit, ni plus, ni moins ».  « Depuis le déconfinement, c’est reparti. C’est l’un des meilleurs étés qu’on ait fait depuis plusieurs années. Mais on ne sait pas de quoi demain sera fait ? » expliquait le viticulteur à Régis Banquet qui s’inquiétait des effets de la pandémie.

« On va organiser des séminaires pour anticiper la situation dans de nombreux domaines, dont celui de la viticulture, précisait le président de Carcassonne Agglo. On va mettre en place une stratégie pour être en phase avec vous. Il faut faire comme dans une mêlée, tous pousser dans le même sens ».

Un travail sur l’irrigation

La tournée s’est terminée à la Cave Coopérative de Villesèquelande où son Président André Bonnet rappelait que « l’objectif n’est pas que la cave coopérative soit riche mais que les adhérents vivent de leur travail ». Évoquant la difficulté pour les jeunes de se lancer et les problématiques de sécheresse, il évoquait que « Carcassonne Agglo élabore actuellement un Schéma Directeur d’Eau Brute pour faire concilier le besoin en irrigation des viticulteurs avec les exigences environnementales ».

« C’est la preuve que nous sommes et que nous serons toujours à vos côtés », affirmait Régis Banquet, parce que, comme il ne cesse de le rappeler, « la viticulture est un pilier essentiel de notre économie locale. Il faut rendre la vigne pl

us rentable et inciter les jeunes à s’installer », disait le président de Carcassonne Agglo au président des Vignerons de la Voie Romaine, lequel précisait effectivement que « 40% des adhérents de la cave coopérative avaient plus de 50 ans ».

Les tournées vont se poursuivre tout au long de l’automne pour couvrir l’ensemble des territoires de Carcassonne Agglo.