Appel à projet - CGEAC

Carcassonne agglo souhaite démocratiser la culture

Dans la continuité de son soutien à l’éducation culturelle, Carcassonne agglo a signé le 5 décembre dernier une Convention en faveur de la généralisation de l’éducation artistique et culturelle (CGEAC). C’est à la Fabrique des arts, haut-lieu de la culture sur le territoire, que cette nouvelle convention a été signée pour soutenir des initiatives locales et créer de nouvelles solidarités territoriales de sensibilisation à l’éducation artistique et culturelle.

Aujourd’hui, un nouvel appel est lancé à l’attention de tout porteur de projets du territoire pour choisir les projets qui pourront bénéficier de subventions. Pour y participer, il suffit d’envoyer votre fiche-action par mail à lorene.dejean @ carcassonne-agglo.fr avant le 31 janvier 2021.


La convention précise les objectifs et engagements communs des différents partenaires (*), en s’appuyant sur les compétences des opérateurs du territoire, des structures ou labels culturels dans le domaine de l’accompagnement de la jeunesse, de la médiation culturelle et patrimoniale, comme de l‘action artistique (11Bouge, le GARAE, Montolieu Village du Livre et bien d’autres acteurs…).


Une éducation artistique et culturelle pour tous

Le but est de co-construire une politique commune autour de l’éducation artistique et culturelle pour tous, à tous les âges et tout au long de la vie, pour tous les habitants du territoire sans exception... Même les personnes incarcérées. « Avec des ateliers d’écritures, des concerts…, nous ouvrons les portes de la Culture à ceux qui sont derrière les portes de la maison d’arrêt de Carcassonne », expliquait, ce jour-là, Philippe Lambrigot, directeur du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de l’Aude.



La CGEAC, c'est quoi ?

La Convention de généralisation de l’éducation artistique et culturelle (CGEAC) soutient les projets favorisant l’éducation artistique de qualité en direction des jeunes de 3 à 18 ans. Elle s’articule autour de trois piliers :

  • La connaissance : l’éducation artistique et culturelle permet aux élèves de s’approprier des repères culturels formels, historiques et esthétiques, de porter un jugement construit et étayé en matière d’art, et de développer leur esprit critique.
  • La pratique artistique avec un professionnel,
  • La rencontre avec les œuvres et avec les artistes : elle vise à faire l’expérience d’œuvres authentiques et de lieux de culture pour mieux se les approprier, à apprendre à partager le sensible, à développer sa curiosité.

Trois domaines dans lesquels Carcassonne Agglo s’investit depuis plusieurs années déjà. Avec cette convention, ces actions sont renforcées. Ainsi, « plus de 150 projets ont déjà été soutenus, une cinquantaine de porteurs de projets ont été accompagnés et, 400 000 euros ont été investis par l’agglo », souligne Magali Arnaud, vice-présidente de Carcassonne Agglo, déléguée au Développement social, à la Culture et à la Citoyenneté.

« Aujourd’hui, nous portons 48% de projets en milieu rural, 52% en milieu urbain. Nous nous engageons à faire rayonner toujours le talent et le savoir-faire des acteurs culturels, à diffuser encore la diversité culturelle, à faire rayonner nos services publics culturels (Fabrique des Arts, Chai de Capendu, Médiathèques…) sur l’ensemble du territoire » précise l’élue.

(*) Les signataires :  Les ministères de la Culture et de la communication, bien sûr, mais aussi de la Jeunesse, de l’Éducation nationale, de l’Agriculture et de l’Alimentation, des Affaires sociales et de la Santé, de la Justice, le ministère délégué à la Ville, la mairie de Carcassonne, le conseil départemental de l’Aude.

Pour candidater, téléchargez : 
- La convention
- La fiche d'action 
- Critères de sélection 
- L'Appel à Projet 2021