Le Cycle de l'Eau

Le cycle de l'eau domestique correspond au parcours de l'eau utilisée pour répondre aux besoins des usagers, allant de la production d'eau potable à l'épuration des eaux usées....
En ce sens, l'eau potable fait partie intégrante du cycle de l'eau domestique.
Sur le territoire comme ailleurs, le cycle de l'eau domestique se compose de plusieurs étapes clés :
- Pompage de l'eau dans le milieu naturel comme les nappes d'eaux souterraines, les rivières, les lacs...(1)
- Traitement de l'eau "brute" afin d'éliminer les impuretés, la vie microbienne et tout autre polluant pour produire une eau potable (2)
- Stockage de l'eau potable et distribution de l'eau potable jusqu'à chez vous (3)
- Une fois utilisée (douche, toilettes, vaisselle...), l'eau est dite "usée". Ces eaux usées sont collectées dans les égouts et envoyées dans une station d'épuration où les eaux seront nettoyées,
- L'eau « nettoyée » (propre mais pas potable) est ensuite rejetée dans le milieu naturel.

1) Origines de l'eau utilisée et points de captages
Afin d'assurer l'alimentation en eau potable de l'ensemble des habitants de son territoire, Carcassonne Agglo mobilise plusieurs ressources en eau :
- Nappes d'eaux souterraines : plusieurs prélèvements d'eau s'effectuent dans des nappes souterraines peu profondes. On compte ainsi près de 40 points de prélèvement d'eau souterraine sur le territoire de Carcassonne Agglo. Environ 20 % de l'eau potable distribuée sur le territoire est issue de ces captages d'eau souterraine.
- Eaux superficielles : le fleuve Aude est principalement utilisé comme ressource en vue de la production d'eau potable. Le prélèvement de l'eau brute se fait au hameau de Maquens à Carcassonne. Près de 65 % de l'eau distribuée sur le territoire de Carcassonne Agglo est issue de cette prise d'eau superficielle.
Concernant les 15 % restants de l'eau distribuée, il s'agit d'achats d'eau à des syndicats d’adduction d’eau potable (Syndicat Sud Oriental des Eaux de la Montagne Noire et le Syndicat Oriental des Eaux de la Montagne Noire).

 2) Techniques de potabilisation
Avant d'être distribuée et afin de répondre à des normes très strictes, l'eau, captée dans le milieu naturel, peut subir plusieurs traitements visant à la rendre potable. Ainsi, différentes techniques de potabilisation sont mises en œuvre sur le territoire et dépendent de l'origine de l'eau captée. Ainsi, lorsque l'eau provient de nappes d'eau souterraines, l'eau subit généralement une filtration sur sable pour retenir les matières en suspension et une chloration afin d'éliminer les bactéries.
Les techniques sont un peu plus poussées au niveau de la station de potabilisation de Maquens. Ici, l'eau captée en surface du fleuve Aude va subir une décantation, puis une filtration sur filtre bicouche ainsi que sur charbon actif et enfin une désinfection au chlore.

3) Stockage et distribution de l'eau potable
Une fois produite, l'eau potable est généralement stockée dans un des nombreux réservoirs de notre territoire. On compte ainsi 126 réservoirs communaux pour une capacité totale de 38 000 m3. Puis l'eau potable est envoyée jusqu'à chez vous grâce à près de 1 300 km de réseaux qui maillent le territoire.

 

Téléchargez notre plaquette sur le cycle de l'eau